La Tuna

La Tuna est une des institutions universitaires les plus anciennes en Espagne. Les toutes premières tunas sont nées au début du XIIIe siècle dans les villes de Palencia (1208) et Salamanca (1220). L’appelation « Tuna » provient du mot « Tunante » qui, en espagnol, caractérise les personnes menant une vie nocturne et festive mais aussi du mot latin « Tonare » qui se traduit en français par « le son ». 

Les personnes faisant parties d’une Tuna sont appelées les Tunos. Historiquement, ces fraternités étudiantes étaient composées d’étudiants pauvres qui déambulaient dans les rues en chantant en échange de plat de soupe. Cela leur a valu une autre appelation, à savoir : « Sopistas ». A partir du XVe siècle, les Tunos portaient une cuillère et une fourchette en bois afin de pouvoir manger qu’importe l’endroit dans lequel ils se trouvaient. 

Caractérisés par leur romantisme, les Tunos ont pour habitude de chanter des musiques romantiques très connues du répertoire espagnol. Cet attrait romantique se retrouve également au travers de l’histoire des Tunas, car ces jeunes chanteurs avaient l’habitude de chanter la sérénade à la fenêtre des demoiselles pour qui ils ressentaient des sentiments passionnés. 

Les groupes de Tuna sont facilement repérables du fait du costume qu’ils portent. Le costume est composé de nombreux éléments : . « el Jubón », gilet que l’on met sur la chemise blanche ; « los Pantalones Bombachos », pantalons bouffants ; « las Calzas » bas que l’on remonte jusqu’aux genoux ; « la Beca », écharpe qui démontre l’appartenance universitaire ; « el Bigornio », chapeau où se trouve le symbole de la tuna, à savoir la fourchette et la cuillère ; et pour finir la fameuse « Capa », la cape qui est décorée par les différents écussons des villes dans lesquelles ils ont joué, « Escudos » et mais aussi par les rubans colorés « Cintas » qui généralement sont offerts aux Tunos par leurs admiratrices,  leur fiancée, leur mère, leur sœur ou leur marraine. 

À partir de 1997, des adhérents amateurs de chants ont décidé de créer la Tuna de la Casa de España de Castres. Suite à des années de répétitions et de représentations la Tuna a acquis une certaine notoriété dans notre beau département. Avec l'envie tenace de faire passer un bon moment, les chanteurs de la Tuna nous emportent dans une tradition espagnole qui inspire la joie et à la fête.

La Tuna de la Casa de España de Castres

L'histoire de la Tuna

Les répétions :

Tous les lundis à 20h30

Les chansons :

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now